La loi sur la lutte contre le gaspillage alimentaire adoptée au Parlement

La proposition de loi visant à limiter le gaspillage alimentaire a été adoptée à l’unanimité par le Parlement mercredi 3 février 2016.

Le texte, qui doit permettre de réduire le gaspillage alimentaire de moitié d’ici à 2025, instaure une hiérarchie des actions à mettre en place par chaque acteur de la chaîne alimentaire : prévention du gaspillage, à défaut utilisation des invendus pour la consommation humaine, pour l’alimentation animale, puis à des fins de compost pour l’agriculture ou de valorisation énergétique.

Il sera interdit aux grandes surfaces de jeter de la nourriture consommable (invendus), de détruire de la nourriture consommable (par javellisation notamment), et elles auront l’obligation de signer un protocole avec une association de solidarité afin de faciliter les dons alimentaires.

Les produits sous marque de distributeur qui seraient retournés au fournisseur pourront être donnés, alors qu’ils sont obligatoirement détruits actuellement. La lutte contre le gaspillage alimentaire fera en outre partie de l’éducation à l’alimentation durant le parcours scolaire.

Pour plus de renseignement, lire le dossier législatif relatif à cette loi sur le site internet de Légifrance

Un doute sur un terme ? Consultez notre liste de définitions.