Qu’est-ce que le bouclier qualité-prix ?

Le bouclier qualité prix (BQP) est un dispositif de lutte contre la vie chère dans les territoires ultra-marins, qui permet de garantir un rapport qualité/prix pour une liste de produits de grande consommation. Il s’établit à partir d’un accord de modération des prix entre l’État et les distributeurs.

Institué par la loi du 20 novembre 2012 relative à la régulation économique Outre-mer, le Bouclier Qualité Prix (BQP) correspond à une liste de produits vendus à prix réduit dans les grandes surfaces de La Réunion. Négociée chaque année entre l’Etat et les acteurs économiques locaux, sur le fondement d’un avis préalable publié par l’observatoire des prix des marges et des revenus (OPMR), cette liste de produits fait l’objet d’un prix global maximum fixé par arrêté préfectoral.

 


Une profonde refonte du BQP en 2021

Les négociations qui se sont déroulées en janvier et février 2021 avec les représentants de la grande distribution, les fournisseurs (importateurs et producteurs locaux), les opérateurs du fret, les transitaires, et une délégation de membres et citoyens de l’OPMR ont abouti à la signature d’un accord le 25 février 2021.

Cet accord porte sur les évolutions suivantes :

  • Augmentation du nombre de produits de 109 à 153 dans le BQP 2021 ;
  • Approfondissement de l’effort sur les prix de plus de 40 € sur un panier global initial de 389 €;
  • Montée en gamme des produits avec la substitution de la « gamme éco » par la « marque distributeur » ;
  • Mise en place du « panier péi » ;
  • Conventionnement avec un réseau de commerces indépendants, la coopérative Bout’Iks.

À quoi ressemble le BQP 2021 ?

Le BQP 2021 correspond à une liste de 153 produits, dont le prix maximum a été fixé à 349 €. Les produits alimentaires sont de loin les plus représentés puis qu’ils constituent plus des 2/3 de la liste. Sont également inclus des produits infantiles, d’hygiène corporelle, d’entretien ménager, ou encore du petit équipement ménager.

Consulter la liste des 153 produits du BQP 2021


Où peut-on trouver les produits de la liste BQP 2021 ?

Comme les années précédentes, les produits du BQP sont disponibles dans les  62 points de vente de La Réunion de plus de 950 m2, soit deux de plus que l’an dernier.

Consulter la liste des grandes surfaces participant au BQP


Conventionnement avec le réseau de commerces indépendants Bout’Iks

 Afin de permettre l’accès à plus de consommateurs à des produits de base avec des prix encadrés, un système de conventionnement est mis en place avec le réseau de commerces indépendants Bout’Iks.

Bout’Iks est la 1ère coopérative de commerçants de proximité indépendants à La Réunion. Son objectif est de « rendre accessible à toute la population réunionnaise, quel que soit son lieu d’habitation, une offre de proximité et de bons rapports qualité prix en privilégiant le développement et la valorisation de la production locale, notamment agricole. Ce dispositif permet de garantir l’accès aux habitants des zones rurales aux produits du BQP.

Bout’Iks regroupe 10 commerçants sous forme de coopérative.

Consulter la liste des adhérents Bout’Iks avec leurs coordonnées

Ces petites surfaces font un effort significatif en proposant une liste de 47 produits inscrits au BQP.


Comment le BQP est-il adopté ?

La liste BQP est actualisée chaque année dans le cadre d’une procédure de négociation qui comprend les six étapes suivantes :

  • l’envoi  à la préfecture de la note d’orientation relative à la négociation des accords de modération des prix par le ministère des outre-mer. Cette note précise les objectifs en termes d’évolution des prix ou de composition qualitative de la liste à atteindre au cours des négociations ;
  •  la saisine, par le représentant de l’État, de l’OPMR, qui doit intervenir entre le 15 et le 30 novembre de l’année civile précédent l’année d’exécution du BQP ;
  • l’OPMR dispose alors d’un mois pour rendre un avis, discuté en séance plénière. Cet avis doit porter sur l’évolution du coût de la vie dans le territoire et les prix effectivement pratiqués pour les produits de consommation courante. L’OPMR peut également formuler des propositions pour la constitution ou la modification de la liste ;
  • le représentant de l’État transmet ensuite aux parties intéressées à la négociation l’avis de l’OPMR ;
  • les négociations  prennent la forme d’une série de réunions rassemblant principalement les organisations professionnelles du secteur du commerce de détail et leurs fournisseurs, qu’ils soient producteurs, grossistes ou importateurs ;
  • les négociations doivent aboutir à un accord dans le mois suivant l’ouverture des négociations. En cas d’échec, le représentant de l’État peut alors arrêter la composition et le prix de la liste, sur la base des négociations et des prix les plus bas pratiqués dans le secteur de la distribution. Ce cas de figure ne s’est pas encore présenté, les accords ayant finalement toujours été trouvés.

Lire le schéma relatif aux modalités d’adoption de la liste annuelle du BQ