Le Bouclier Qualité-Prix (BQP) est une liste de produits de consommation courante vendus à un prix réduit dans les supermarchés .

Il a été mis en place dans le cadre de la loi relative à la régulation économique des Outre-mer du 20 novembre 2012, dite « loi Lurel ».


A quoi sert le BQP ?

L’objectif du BQP est de lutter contre la « vie chère » qui peut parfois générer des prix de 20 à 30 %  plus élevés qu’en métropole alors que le chômage est plus élevé et le pouvoir d’achat plus réduit à La Réunion.

Négociée chaque année entre l’Etat et les acteurs économiques locaux, sur la base d’un avis préalable publié en amont par l’OPMR en application du décret n°2012-1459, cette liste de produits fait l’objet d’un prix global maximum fixé par arrêté préfectoral.


Comment le BQP est-il adopté ?

La liste BQP est actualisée chaque année dans le cadre d’une procédure de négociation qui comprend les six étapes suivantes :

  • l’envoi  à la préfecture de la note d’orientation relative à la négociation des accords de modération des prix par le ministère des outre-mer. Cette note précise les objectifs en termes d’évolution des prix ou de composition qualitative de la liste à atteindre au cours des négociations ;
  •  la saisine, par le représentant de l’État, de l’OPMR, qui doit intervenir entre le 15 et le 30 novembre de l’année civile précédent l’année d’exécution du BQP ;
  • l’OPMR dispose alors d’un mois pour rendre un avis, discuté en séance plénière. Cet avis doit porter sur l’évolution du coût de la vie dans le territoire et les prix effectivement pratiqués pour les produits de consommation courante. L’OPMR peut également formuler des propositions pour la constitution ou la modification de la liste ;
  • le représentant de l’État transmet ensuite aux parties intéressées à la négociation l’avis de l’OPMR ;
  • les négociations  prennent la forme d’une série de réunions rassemblant principalement les organisations professionnelles du secteur du commerce de détail et leurs fournisseurs, qu’ils soient producteurs, grossistes ou importateurs (A NOTER :  en application de l’article 61 de la loi n° 2017-256 du 28 février 2017 de programmation relative à l’égalité réelle outre-mer, en plus de ces partenaires habituels, les entreprises de fret maritime, les manutentionnaires et les transitaires sont également désormais conviés à y participer). Ces négociations portent sur la composition et le prix de la liste, les catégories de commerce participant au dispositif et les efforts de modération de prix de chacun des opérateurs ;
  • les négociations doivent aboutir à un accord dans le mois suivant l’ouverture des négociations. En cas d’échec, le représentant de l’État peut alors arrêter la composition et le prix de la liste, sur la base des négociations et des prix les plus bas pratiqués dans le secteur de la distribution. Ce cas de figure ne s’est pas encore présenté, les accords ayant finalement toujours été trouvés.

Lire le schéma relatif aux modalités d’adoption de la liste annuelle du BQP


À quoi ressemble le BQP 2019 ?

Le BQP 2019 correspond à une liste de 109 produits, dont le prix maximum a été fixé à 253 €. Les produits alimentaires sont de loin les plus représentés puis qu’ils constituent plus des 2/3 de la liste. Sont également inclus des produits d’hygiène corporelle, d’entretien ménager, ou encore du petit équipement ménager.

Consulter la liste des 109 produits du BQP 2019


Où peut-on trouver les produits de la liste BQP 2018 ?

Comme les années précédentes, les produits du BQP sont disponibles dans les  55 points de vente de La Réunion de plus de 950 m2, soit deux de plus que l’an dernier. Les autres points de vente peuvent participer sur la base du volontariat avec une liste de produits adaptée.

liste des établissements participant au BQP


Qu’est-ce qui change avec le BQP 2019 ?

Comme les années précédentes, les produits retenus appartiennent prioritairement au TOP 300 des produits les plus vendus dans l’île (45 %). Surtout, l’effort de modération des prix est accentué avec une baisse du prix global de la liste des produits sur un an de 35 € à 253 €. Enfin, le nombre produits locaux dépassent pour la deuxième année consécutive la barre symbolique des 50 % avec 55 produits locaux contre 54 produits importés.

Pour plus de détail sur le BQP 2019, lire notre article suivant  : Accord sur le bouclier qualité-prix 2019 : 109 produits à 253 €

 


Une révision en profondeur du dispositif pour 2020

Le dispositif du BQP a évolué de manière marginale depuis sa création (nombre de produits, familles de produits, répartition production locale et importation, prix). Objet de vives critiques, le dispositif n’apparait pas comme un instrument efficace de lutte contre la vie chère. L’observatoire des prix a décidé d’engager une vaste réflexion, associant largement la population, sur la refonte du dispositif du BQP et plus généralement sur la recherche d’instruments et de mesures de régulation plus efficaces des prix des services et marchandises à La Réunion respectueux des logiques de développement durable et de développement de l’emploi local. Un groupe de travail a été constitué en avril 2019. L’objectif est de proposer un nouveau dispositif pour 2020.

Lire l’avis de l’OPMR sur le BQP 2019