Des tarifs bancaires en hausse à La Réunion mais toujours inférieurs à la métropole

Vendredi 6 janvier 2017, l’Observatoire des tarifs bancaires a rendu public son dernier rapport couvrant la période d’avril 2015 à avril 2016.

Après un focus consacré aux dispositions législatives sur les tarifs bancaires outre-mer, au rapport « Constans » de juillet 2014 et aux accords de concertation signés en Guadeloupe et en Martinique et à La Réunion en 2015 dans l’esprit du rapport Constans, ce rapport d’activité analyse l’évolution des tarifs bancaires dans la zone d’intervention de l’IEDOM entre avril 2015 et avril 2016. Celle-ci peut se résumer comme suit :

● dans toutes les géographies de la zone IEDOM, les tarifs bancaires ont été majoritairement orientés à la hausse ;

● pour une majorité des services bancaires les plus couramment utilisés par la clientèle, les tarifs demeurent toutefois moins élevés dans les DOM qu’en métropole.

Tous les territoires concernés présentent en effet une majorité de leurs tarifs moyens inférieurs aux tarifs  métropolitains : à Mayotte 12 tarifs moyens sur 14 sont inférieurs à la métropole, 12 sur 13 à La  Réunion, 10 sur 11 à Saint-Pierre-et-Miquelon, 10 sur 14 en Martinique et en Guyane, et 9 sur 14 en  Guadeloupe.

 

Lire le rapport de l’observatoire des tarifs bancaires

Un doute sur un terme ? Consultez notre liste de définitions.