Condamnation des opérateurs du contrôle technique automobile

Une enquête réalisée par la direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) de la Réunion, rendue publique en mai 2015, a permis d’établir une entente illicite entre les opérateurs de contrôle technique automobile insulaire. L’enquête a mis au jour  la détermination d’un tarif commun des prestations de contrôle technique automobile faisant converger les prix autours de 85€ pour les particuliers et de 60€ pour les professionnels. La quasi-totalité des centres de contrôle technique de l’Île de La Réunion ont été mis en cause. La DIECCTE a conclu cette procédure par un règlement transactionnel d’un montant total de 174 360 euros pour l’ensemble des douze sociétés en cause.


En savoir +

Un doute sur un terme ? Consultez notre liste de définitions.