La Réunion : une économie en transition

Tout au long de sa courte histoire, écrit Jean-Yves ROCHOUX, économiste et membre de l’OPMR, La Réunion a connu de multiples chocs (économiques, politiques, sanitaires, naturels…). Ils ont engendré des changements parfois très importants dans le modèle économique. Aujourd’hui, la Réunion est confrontée à de nouveaux chocs avec une crise économique à différents niveaux (internationale,nationale, locale) sur fond de mondialisation, de révolution numérique et de contraintes environnementales croissantes. Il lui paraît évident que, dès aujourd’hui, la transition est en route, à la Réunion comme ailleurs. Toute la difficulté est de déterminer quelle direction prendre, vers quel « souhaitable » parmi les « possibles » et quelle politique de développement adopter pour tenter d’y parvenir.

 

C’est cette transition, incontournable mais encore largement indéterminée, que Jean-Yves ROCHOUX examine dans sa dernière note intitulée « La Réunion : économie en transition », qui s’articule autour des cinq points suivants :

  • les différents âges économiques de l’île,
  • les difficultés actuelles des « moteurs » historiques,
  • les perspectives de « nouvelle naissance » de ces moteurs,
  • la situation macroéconomique et sociale et ses perspectives,
  • la nouvelle donne en matière de politique économique.

Lire la note de Jean-Yves ROCHOUX

Un doute sur un terme ? Consultez notre liste de définitions.